Echelon Caswick pour regards de visite

Echelons composite CE de puits, de fosse ou de bassin de rétention

Echelon Caswick en polypropylène armé pour regard de visite CE. Entre-axes 300 et 330 mm et 10 méthodes différentes de fixation. Grande visibilité dans le puits et aucune corrosion possible. Fabrication CE certifiée ISO9002 et conformité à la norme NF EN 13101. Application en chambre Telecom selon NF P98-050-1. Applications complémentaires en chambre de visite, fosse ou bassin de rétention des espaces aquatiques et toute autre galerie verticale souterraine. Ajout de crosses escamotables d’accès montées sur les 2 premiers barreaux supérieurs.

Echelon Caswick à plaque pour production automatisée

Echelon à plaque
Echelon à plaque sur chantier

L’échelon à plaque convient aux regards en béton auto-plaçant sur une production continue avec convoyeur automatisé de sortie.

 

   Brochure Echelon à plaque

 

L’utilisation du béton auto-plaçant pour la fabrication de regard est en vogue car l’aspect lisse du béton est valorisant. L’échelon à plaque offre la possibilité d’être en place au démoulage sans intervention manuelle. L’automatisation de la production est donc possible depuis le coulage jusqu’à l’entreposage sur plate-forme.

 

 

Echelon Caswick pour regards de visite

Echelon inséré automatiquement par la machine
Echelon Caswick frappé en chevilles
Echelon à section centrale carrée classe D1

L’échelon est frappé dans des chevilles préalablement noyées dans la paroi courbe en béton préfabriqué.

 


Brochure échelons Caswick

 

Il existe encore d’autres moyens de fixation comme le scellement au ciment colle ou comme l’insertion automatique avant coulage depuis le noyau de moule  (voir photo avec échelons verts présentés ici.

 

L’échelon est suffisamment léger pour être inséré dans le béton frais après démoulage.

Les échelons Caswick de classe D1 répondent aux exigences de la norme NF EN 1917.

Une version inox de l’échelon Caswick est réalisable pour des projets bien précis.

Avec un revêtement PP, l’échelon installé ne sera pas sujet au vol des métaux.

Echelons sur paroi droite

L’échelon frappé dans les chevilles après séchage de ce bassin de rétention carré réalisé en démoulage différé résistera à une force d’arrachement normalisée de 5 kN.

Une collerette droite empêche l’échelon d’être frappé trop profondément. La portée de l’échelon est > 120 mm.

Echelons sur paroi courbe

Echelons scellés en arc de cercle

L’échelon S3305Y frappé dans les chevilles après séchage de ce regard rond réalisé en béton résistera à une force d’arrachement normalisée de 5 kN.

Echelons en galerie technique

L’échelon composite peut également être scellé. Pour le montage, il suffit d’effectuer un tracé juste sur le mur puis de réaliser les trous à l’aide d’un perforateur et éventuellement d’un gabarit d’entre-axes 330. Le scellement des embouts se fait par trempage dans un seau de ciment colle ou à l’aide d’une résine bi-composant vendue en cartouche.

Essai d'arrachement : méthodologie

La norme EN 131-01 prévoit un essai obligatoire de traction d’échelon appliquée au centre du giron pendant une minute. La charge maximale imposée est de 5 kN. Il faut éviter le poinçon articulé qui déséquilibre les forces sur chaque bras.

Quelques conseils vous sont donnés dans le fichier ci-dessous pour éviter toute erreur de préparation et de déroulement du test. Le mode de mise en place de l’échelon dans des chevilles est à respecter car ce type de pose est plus délicat que le scellement.

   Conseils pour test d’arrachement

Test d'arrachement sur chevilles Caswick

Tous les moyens de traction sur l’échelon sont valables pour autant que la prise ait une longueur de 9 cm, soit parfaitement centrée et dépourvue de tout pivot d’articulation.

Un test extrême d’arrachement effectué sur chantier montre l’excellente résistance des chevilles 2017 développées par Caswick.

Vidéo d’un test particulier

Béton éclaté en cours de test